L’Histoire

Le domaine de la Garrelière fut jadis la propriété du Duc de Richelieu, neveu du  Cardinal, Jean-Armand du Plessis. Le vignoble représentait une surface importante, planté de différents plants de vigne (folle, hybrides 54-55…).  La production de vin blanc était conséquente et réputée. Jusqu’au début du 20è siècle le domaine de la Garrelière s’étendait sur 60 hectares de vignes. Le chai a été construit en 1850 et le caveau, aménagé pour l’élevage des vins en barrique date de 1645.

En 1973, Pierre Plouzeau, négociant en vins à Chinon, souhaitant étendre son vignoble de Chinon a eu le coup de cœur, en visitant ce domaine qui était à vendre et décida de le racheter. Un long travail de restructuration et de plantation commence. On arrache au fur et à mesure toutes les parcelles de vignes et on y replante des cépages nobles : sauvignon, cabernet franc, gamay. Pendant quelques années, Pierre Plouzeau gère et commercialise les vins du domaine.

C’est en 1985 que François, fils de Pierre Plouzeau, décide de reprendre le domaine de la Garrelière et de s’y installer comme vigneron. Le travail de restructuration  continue, on plante également du Chenin et du Chardonnay. Aujourd’hui le vignoble représente 18 hectares de vignes en production.