Situé sur une jolie colline (130 mètres, point culminant du Richelais), le vignoble bénéficie d’une exposition sud, sud-ouest. L’ensemble du domaine est entouré de bois et de prairies. Les différentes parcelles de vignes forment une unité de 20 hectares. La diversité du sol (sables éoliens, silex sur une assise argilo-calcaire) selon les parcelles et le mode conduite du domaine en culture Bio-dynamique, permet à la vigne et aux raisins de retrouver et d’exprimer le terroir.

geogologie Garreliere

Perruche : type de sol (argile à silex) qui est constitué de terres argilo-siliceuses, avec une abondance de silex en surface qui permettent un bon assainissement du sol.

Aubuis : Les perruches ont pour pendant les aubuis. Ils sont situés dans la partie basse du coteau, ce sont des sols argilo-calcaires pierreux, terres chaudes, fertiles et perméables sur lesquelles le chenin se plaît particulièrement bien.

Sur une assise argilo-calcaire, des argiles à silex, des sables éoliens viennent composer le sol. Mais la particularité du domaine est cette mosaïque de veines de terre, cette diversité de qualité d’argiles et de cailloux.

L’étymologie du mot « Garrelière » viendrait de garre-galle-gal : cailloux en ancien français et lière : le lieu, le ciel.